TERRA TERRA : encore + VERT dans notre cour

Donneur d’ouvrage :Groupe Immobilier MGE inc.
Architecte :TERGOS Architecture Inc.
Entrepreneur général :Groupe Immobilier MGE inc.
Géothermie : Induktion Géothermie
Lieu :Arrondissement Desjardins, Lévis
Statut :Phase 1 complétée 2019; Phase 2 en cours
Superficie :8 bâtiments de 12 unités d’habitation; 2360 m2 par bâtiment (25 403 pi2)
Certifications :Novoclimat
Site web :https://www.terracondolocatif.ca/

TERRA : encore + VERT dans notre cour

TERRA condos locatifs et jardins urbains est un ensemble résidentiel locatif situé dans l’arrondissement Desjardins à Lévis.  Le projet final comporte une vingtaine d’immeubles et totalise environ 240 unités. Chaque immeuble abrite seulement 12 unités d’habitation afin d’offrir confort et intimité à ses résidents. Les logements sont grands et ont tous deux façades pour une fenestration optimale dans les aires de vie. Les terrasses en coin offrent aussi différents points de vue sur l’environnement. Les stationnements sont d’ailleurs intérieurs, afin de limiter leur impact visuel et d’offrir plus de surfaces végétalisées. Les résidents ont accès à des jardins potagers et à des platebandes comestibles qui sont intégrées aux aménagements paysagers.

TERRA a été guidé par des valeurs écoresponsables dès la conception. Plusieurs stratégies architecturales et mécaniques ont été mises de l’avant afin de réaliser un projet durable et exemplaire. Tout d’abord, l’enveloppe du bâtiment possède une isolation supérieure et des détails de coupure de ponts thermiques qui devraient mener, combinée à la mécanique du bâtiment, à une économie énergétique autour de 32 %. Le chauffage collectif par géothermie (voir plus bas), la récupération de chaleur des eaux usées et la gestion écologique des eaux pluviales sont d’autres stratégies qui permettent de réduire l’empreinte écologique de cet ensemble résidentiel.

Le confort des habitants est également une priorité. Avec seulement 12 unités par immeuble (4 unités par étage) et une insonorisation conçue par des acousticiens, l’intimité et la tranquillité sont au rendez-vous. De plus, la conception permet une accessibilité universelle à l’extérieur pour tous les logements. Ces derniers peuvent aussi être adaptés à cette fin à l’intérieur.

TERRA et la géothermie : une optimisation de la ressource naturelle

Le chauffage collectif par géothermie est un autre des aspects importants sur ce projet. En effet, chaque unité possède sa petite salle mécanique avec sa propre thermopompe géothermique et son ventilateur récupérateur de chaleur. Les unités géothermiques reçoivent du liquide caloporteur provenant des puits géothermiques, extraient la chaleur de ce liquide (ou rejettent la chaleur dans le liquide lorsqu’en mode climatisation) et envoient cette chaleur dans le réseau de ventilation de l’appartement. Ce système est combiné à un échangeur d’air récupérateur de chaleur, ce qui permet de diviser par 3 les dépenses énergétiques liées au chauffage et à la climatisation pour chaque appartement. Le système est complètement autonome, les usagers n’ont qu’à sélectionner la température désirée dans l’appartement et le système basculera entre le mode chauffage et climatisation au besoin. 

Les stationnements et les aires communes profitent aussi de la géothermie. Une autre thermopompe géothermique de plus grande capacité est en charge de chauffer une réserve d’eau de chauffage. Une partie de cette eau est acheminée vers un ventilo-convecteur qui chauffe les stationnements via un réseau de ventilation. L’autre partie est acheminée vers un autre ventilo-convecteur qui chauffe l’air frais provenant de l’extérieur. Cet air frais est dédié aux aires communes.

A noter que cette même réserve d’eau de chauffage est munie d’un serpentin dans lequel passe l’eau provenant de l’aqueduc à destination du chauffe-eau. L’eau chaude domestique est donc préchauffée avant d’arriver au chauffe-eau électrique qui terminera de chauffer l’eau chaude jusqu’à 60°C avant d’être acheminée vers chaque appartement. Ainsi, toute chaleur résiduelle qui ne sert pas à chauffer les stationnements et les aires communes sert à diminuer la quantité d’électricité nécessaire à chauffer l’eau chaude domestique. 

Enfin, sur ce projet, Induktion Géothermie a développé un partenariat avec une compagnie émergente, S3nergy, qui installe un prototype permettant de récupérer la chaleur des eaux grises du bâtiment, qui iraient normalement dans les égouts. Ce système, combiné avec la thermopompe géothermique qui sert à chauffer le stationnement et les aires communes, vise à réduire encore plus les dépenses énergétiques. Ces installations permettent d’optimiser chaque aspect de la mécanique du bâtiment, en puisant un maximum d’énergie du sol, disponible gratuitement. 

 

La qualité globale de la conception, de la main d’oeuvre et de la construction

Construction à ossature de bois
Insonorisation supérieure
Ponts thermiques contrôlés

Une approche bioclimatique de l’architecture

Grand balcon servant de brise-soleil
Ventilation transversale (toutes des unités de coin)

Une conception intégrée au site

Densification urbaine
Requalification d'un site vacant
Espaces verts planifiés et intégrés

Le choix des matériaux

Revêtements durables: maçonnerie et aluminium

Une enveloppe écoénergétique et efficace

Isolation supérieure
Insonorisation supérieure

Une gestion intelligente des ressources naturelles et énergétiques

Chauffage par géothermie
Récupération de chaleur des eaux usées
Gestion écologique des eaux pluviales

Confort, santé et esthétisme

Fenestration généreuse
Cuisine et salle de bain contemporaines
Logements traversants (toutes des unités de coin)
Jardins potagers
Plates-bandes comestibles intégrées aux aménagements