12R04_Cohabitat Québec Premier cohabitat (cohousing) au Québec

Donneur d’ouvrage :Cohabitat Québec
Architecte :TERGOS Architecture inc.
Entrepreneur-général :Construction LYS
Lieu :Saint-Sacrement, Québec
Statut :Complété 2014
Budget : 7,6 M$
Superficie :5 518 m² (59 395 pi²)
Certifications :
  • Novoclimat
  • 5 bâtiments LEED® Canada pour les habitations Platine
Distinctions :
  • Mérites d’architecture de la Ville de Québec 2013, Habitation – Construction neuve moyenne et haute densité
  • CBDCa Durabilys 2016 – catégorie Habitations LEED

Premier cohabitat (cohousing) au Québec

Le concept de cohabitat s’inscrit dans une volonté de créer des communautés à l’échelle humaine où les générations se côtoient dans des espaces qui favorisent le bon voisinage et l’entraide. Cohabitat Québec est le premier projet de ce type à voir le jour au Québec. Son développement s’est échelonné sur plusieurs années de mobilisation, de planification et de conception pour ses futurs résidents. Chacun des 42 ménages est propriétaire de son unité d’habitation et partage avec les autres des espaces communs.

Le projet a été construit dans le quartier Saint-Sacrement, à Québec, à proximité de tous les services, sur un site excédentaire ayant un fort potentiel de revalorisation. Le site a été décontaminé et le bâtiment existant a été recyclé pour faire partie du concept d’aménagement. L’ensemble architectural s’intègre harmonieusement au quartier par un jeu équilibré de volumes regroupant quatre bâtiments distincts. Les espaces privés et communs se perçoivent naturellement sur l’ensemble du site, entre l’architecture, la cour intérieure, les circulations et le stationnement en périphérie.

Cohabitat Québec est également porteur des valeurs écoresponsables de ses résidents. Le projet soutient ces valeurs à travers la composition architecturale, le choix des matériaux et les stratégies écologiques retenues. L’utilisation du bois était incontournable, autant pour son origine que pour ses caractéristiques responsables, saines et naturelles et son apport à l’esthétique extérieure et intérieure. Un appareillage particulier du bois, ajouré, renforce d’ailleurs le concept architectural du projet. Les composantes de l’enveloppe ont été sélectionnées en tenant compte de leur contenu recyclé, de leur efficacité énergétique, de leur contribution à la qualité de l’air, de leur provenance locale et de leur composition plus naturelle. Les détails d’assemblage entre les matériaux visent à atteindre un niveau supérieur d’efficacité énergétique en ce qui a trait au contrôle des gains et des pertes thermiques. À une autre échelle, une bonne gestion des eaux de surface est réalisée par la réduction des surfaces imperméables et par la présence d’un bassin de rétention. Enfin, la végétation et les surfaces pâles contribuent à la réduction de l’effet d’îlot de chaleur. L’ensemble des stratégies adoptées a assuré une certification LEED pour les habitations de niveau Platine pour chacun des immeubles formant Cohabitat Québec.

La qualité globale de la conception, de la main d’oeuvre et de la construction

Tests de performance dépassant les exigences de Novoclimat
5 bâtiments dont 1 bâtiment industriel rénové, certifiés LEED pour habitations - niveau Platine

Une approche bioclimatique de l’architecture

Gains solaires passifs
Unités traversantes pour optimiser la ventilation naturelle

Une conception intégrée au site

Adaptation de l’échelle de la volumétrie par rapport au quartier
Orientation des vues arrière vers la cour intérieure
Décontamination et rénovation d’un immeuble industriel

Le choix des matériaux

Matériaux naturels et sains, sans émanations de COV
Bois local, cèdre de l’est teint

Une enveloppe écoénergétique et efficace

Enveloppe performante
Consommation moyenne de 107 kWh/m2/année

Une gestion intelligente des ressources naturelles et énergétiques

Appareils de plomberie à faible débit

Confort, santé et esthétisme

Air sain
Espaces partagés lumineux
Grande cour intérieure
Espaces ouverts

Publications